SUIVEZ NOS ACTIONS
Inscrivez-vous sur la liste de distribution Native Planet pour recevoir des informations sur les peuples indigènes et vous tenir au courant des actualités les concernant !

POUR FAIRE LA DIFFÉRENCE
Chaque don permet de soutenir notre cause et d'élargir notre champ d'action. (Faites ici un don avec Paypal)

BENEVOLAT
Donnez de votre temps, votre enthousiasme et vos connaissances et faites la différence pour notre planète.


Les habitants du désert du Rajasthan
Les peuples Bishnoi et Bhil

suite (page 3 de 5)

De nombreuses coutumes et règles de conduite sont venues s'ajouter aux principes fondamentaux de la culture bishnoi. La plus significative est née dans le village de Jhamba peu après la mort du prophète. Chaque année, les gens élisent une personne qu'ils nomment shaand, ou reproducteur: un jeune homme d'une vingtaine d'années, beau, intelligent qui représente un spécimen de sa race. Son devoir est de féconder les femmes pour améliorer le capital génétique du groupe ethnique dans son ensemble. Au lieu de porter des chaussures de cuir mojari , le shaand était reconnu à ses karau en bois. C'était un grand honneur d'être choisi par le shaand qui laissait ses karau devant la porte pour signifier qu'aucun autre homme n'était admis. Bien que ce fut un honneur d'être choisi comme shaand, ceci ne durait qu'un temps et se terminait de manière abrupte. Chaque année, un nouveau shaand était élu et l'ancien était sacrifié. Cette tradition a pris fin en 1920 du fait de la modernisation et de la désertion croissante des shaand pendant les dernières semaines de leur mandat.

Même si les shaand ont disparu, la tradition de célébrer chaque année Lord Jhambheshwar est toujours suivie la première nuit de la nouvelle lune du mois de Chetry, deux semaines après le Festival National Indien Sacré. Des milliers de personnes se rendent en pèlerinage au village du désert pour boire l'eau salée de la source sacrée, qui, pensent-elles, les absoudra de tous leurs péchés.

D'autres croyances bishnoi résultent de traditions plus modernes. La plupart des bishnoi, des hindous convertis, croient toujours en la réincarnation et vénèrent la gentille antilope qui réincarnent leurs ancêtres. On peut observer un grand nombre d'antilopes près des plantations de millet et des terres irriguées - ce qui est à l'origine d'une curieuse relation symbiotique et controversée avec le groupe ethnique voisin des Bhil.

Page 3 de 5 | Page suivante »



PHOTOS

Jeune homme s'initiant à la religion Bishnoi et à ses principes de vie qui se transmettent traditionnellement de père en fils.
Plus de photos

Femmes Bhil cuisinant les chapattis qui sont le plat principal de la cuisine - trempés dans une sauce piquante, pour les grandes occasions, ils sont farcis avec des oiseaux, des lézards ou du lapin.
Plus de photos

LES PROJETS RAJASTHAN

Empowering Rajasthan remote villages

Native Planet et l'ONG Nitigat se sont alliés pour aider les villages les plus isolés du Rajasthan

  Charte de confidentialité
  © 2001-2006, Native Planet, une association à but non lucratif