SUIVEZ NOS ACTIONS
Inscrivez-vous sur la liste de distribution Native Planet pour recevoir des informations sur les peuples indigènes et vous tenir au courant des actualités les concernant !

POUR FAIRE LA DIFFÉRENCE
Chaque don permet de soutenir notre cause et d'élargir notre champ d'action. (Faites ici un don avec Paypal)

BENEVOLAT
Donnez de votre temps, votre enthousiasme et vos connaissances et faites la différence pour notre planète.


Les femmes Kalbeliya et Bopa:
Reines du désert du Rajasthan

suite (page 5 de 5)

Suresh nous reçut avec fierté et nous invita à nous asseoir sur l'un des lits alors qu'il sortait une photo de son sac. Nous avons admiré ces femmes dansant en costume et reconnu Anita et d'autres que nous avions rencontrées à Pushkar. Même si Suresh ne parlait pas très bien l'anglais, nous nous sommes compris presque sans parler. Je lui expliquai mon désir de photographier les danseurs de son album de photos. Anita était la première sur la liste et, en ayant choisi trois autres, j'acceptais de payer 800 roupies pour un spectacle de danse d'une heure avec quatre musiciens. Nous nous sommes mis d'accord pour commencer le spectacle au lever du soleil le lendemain car je voulais profiter de la belle lumière. Comme nous prenions congé, Gita, la sœur de Suresh qui maîtrisait mieux l'Anglais, s'est arrêtée pour nous confirmer notre rendez-vous au premier rayon du soleil du lendemain et nous nous sommes quittés en nous serrant amicalement la main

Le lendemain, alors que nous marchions dans le désert, la pluie s'est mise à tomber. Quand nous avons atteint les bâches plastique qui recouvraient les lits, des chiens nous ont accueillis en aboyant. Une personne au visage magnifique émergeant des couvertures, nous a salués et a retiré la bâche pour découvrir deux autres femmes qui dormaient. Suresh a émergé de la bâche qui recouvrait le second lit. Il y avait au total sept personnes dans ces deux lits plus cinq autres qui dormaient directement sur le sol sur une couverture. Bien entendu, tous étaient mouillés et tremblaient de froid. Quelqu'un a allumé un petit feu et j'ai envoyé un garçon chercher du thé chaud pour tout le monde. Nous avons sortis biscuits et pain de nos sacs et partagé le déjeuner autour d'un faible feu. Le bois de chauffage est rare dans le désert, c'est pourquoi les Kalbeliya ne font jamais de grand feu pour l'économiser. Après avoir décidé qu'il n'y avait pas assez de lumière pour faire des photos, nous avons reprogrammé notre séance pour le lendemain. Tous étaient déçus car 800 roupies représentent beaucoup plus que ce que le clan gagne en une semaine. Les femmes craignaient que nous ne revenions pas mais Suresh nous a quittés avec un grand sourire et une poignée de main confiante, car il savait que nous reviendrions pour photographier les reines Kalbeliya.

Texte de Jean-Philippe Soule 02/2003



PHOTOS

Les femmes Kalbeliya, danseuses chevronnées autrefois engagées pour divertir les rois et maharajahs, se battent aujourd'hui pour préserver leur culture.
Voir d'autres photos

LES PROJETS RAJASTHAN

Empowering Rajasthan remote villages

Native Planet et l'ONG Nitigat se sont alliés pour aider les villages les plus isolés du Rajasthan

VOYAGES CULTURELS : RAJASTHAN

Rajasthan Cultural Eco-tours

Venez faire un voyage extraordinaire aux confins de ce désert en Inde afin de découvrir la culture tribale de ses habitants.

  Charte de confidentialité
  © 2001-2006, Native Planet, une association à but non lucratif